Les perspectives de la sécurité des réseaux sans fils

Nous pouvons dire, maintenant, que la sécurité dans la norme IEEE 802.11 dans le mode infrastructure a trouvé une solution suffisamment fiable pour pouvoir dire qu'elle est sécurisé : IEEE 802.11i. Cette norme corrige les défauts des précédents.

Mais on peut, toutefois, dire que IEEE 802.11i utilise un serveur d'authentification, donc son utilisation est impensable dans un réseau ad-hoc. Ces réseaux ne peuvent utiliser un serveur d'authentification centralisé, du fait qu'ils sont mobiles et donc on ne pourra être sur que toutes les stations puissent accéder à ce serveur. Donc, la meilleur sécurité qu'il existe pour les réseaux ad-hoc, est le WPA-PSK.

Il faut aussi ajouter que les sujets de recherche en réseau explosent. Les problématiques qu'apportent ce genre de réseau sont très complexe. Nous n'en sommes qu'au début des recherches, c'est pourquoi, il est difficile de trouver une solution fiable à 100% pour le moment. Mais, on peut imaginer un système basé sur des certificats couplé avec le Duckling ressurecting pour autoriser une station à accéder au réseau ad-hoc. Cette solution permettrait tout simplement, d'accorder ou non une machine à se connecter grâce à son certificat en trouvant une machine déjà autorisé à se connecter qui sera garant de cette machine. Il existe une multitude de possibilité, mais il faut trouver une version qui sera fiable.

2004-08-25