Le mode infrastructure

Ce mode désigne un réseau composé d'une infrastructure permettant l'échange d'information entre les différentes stations du réseau Cette infrastructure est basée sur un matériel spécifique qui fournit un ensemble de services. Ce matériel est appelé un point d'accès (AP).

Dans cette topologie, une cellule d'un réseau IEEE 802.11 est composée d'un AP et d'un ensemble de stations est appelés Basic Server Set (BSS). Elle est illustrée par la figure FIG.[*].

Figure: Un Basic Service Set
\includegraphics[width=10cm,angle=0]{img/BSS.eps}

Il est possible de grouper les BSS en un super groupe, qui se nomme Extended Service Set (ESS) (cf. FIG.[*]). Pour pouvoir relier toutes les BSS, on utilise une sorte de liaison dorsale. Elle nous permet de relier tous les BSS entre elles. Cette liaison peut utiliser n'importe quel protocole réseau. On utilise dans la plupart des cas, un réseau Ethernet. Mais, il est possible d'utiliser un réseau sans fil (IEEE 802.11 ou non) comme liaison dorsale. Elle permet aussi la connexion vers d'autres réseaux comme le réseau Internet.

Figure: Un Extended Service Set
\includegraphics[width=14cm,angle=0]{img/ESS.eps}

Cette topologie est la plus simple. Tout est géré centralement par un certain nombre de point d'accès. L'infrastructure reste statique dans l'espace. La mobilité est possible entre chaque cellule. Cela n'est pas encore directement implémenter par la norme IEEE 802.11, mais l'est par la norme IEEE 802.11f.

On peut ajouter, que le mode infrastructure utilise l'accès sans contention PCF en alternance avec le mode DCF. Ces deux modes ont été définis précédement.

2004-08-25